Catastrophe nucléaire au Japon

A l’appel de Stop nucléaire 56.

Date

Le Samedi 26 mars 2011 à 10h30

Lieu

Cliquez pour voir la carte !

Rassemblement à Vannes sur l’esplanade du port 56 000 Vannes

Suivi d’un die-in et d’une chaîne humaine au marché des lices.

Sujet

Près de deux semaines après le séisme/tsunami et les premières explosions des réacteurs de Fukushima Daichii, la catastrophe n’est toujours pas jugulée. Les réacteurs explosés continuent de déverser leur radioactivité, et la contamination atteint l’eau potable, le lait, des légumes frais, les fruits de Tokyo, du Nord-Est du Japon, et le Pacifique. Dans l’indifférence générale, 140 000 habitants sont confinés et abandonnés dans la zone des 20-30 km autour de la centrale de Fukuchima Daiichi.

En solidarité avec le peuple japonais et avec les travailleurs qui tentent désespérément de limiter la catastrophe.

Le nuage radioactif atteint aujourd’hui la France. Le nucléaire concerne toute la planète !

Le nucléaire n’est ni fiable, ni économique (augmentation de 30% de l’électricité prévue sur 5 ans pour qu’EDF puisse investir dans ses vielles centrales), pire, il met en danger la Planète.

Qui aura le courage politique d’une décision immédiate de sortie du nucléaire, avec dès aujourd’hui l’arrêt des centrales les plus anciennes et dangereuses (Fessenheim, Tricastin, Chooz, Gravelines,…), l’arrêt des Chantiers EPR-Flamanville et Enrichissement Uranium Georges Besse 2 (Tricastin), l’arrêt de l’exploitation des mines d’uranium (Niger,…), un moratoire sur l’enfouissement des déchets nucléaires,… ?

agenda/z-nos-amis/catastrophe_nucleaire_au_japon.txt · Dernière modification: 30/06/2013 14:33 (modification externe)