Crash en septembre

2010crash.jpg

Une nouvelle passée inaperçue.

Les faits

Une compagnie à “bas coût” (je crois qu'elle se nome “Air République”) a choisi d'engager des pilotes pour de longs courriers avant de les former. Ce qui devait arriver arriva. Un atterrissage d'urgence. Malgré l'inexpérience du pilote, aucune victime à part le pilote en arrêt de maladie.

Réaction de la compagnie

La compagnie a vivement réagit en adressant un courrier au pilote, lui demandant de prendre ses responsabilités ou de démissionner. “Vos passagers méritent d'être en totale sécurité. si vous ne vous sentez pas capable de les prendre en charge en toute sécurité, changez de métier!”

Bonne nouvelle, la sécurité sociale soutient la compagnie. Elle payera les anxiolytiques permettant à la compagnie de continuer à engager des pilotes sans formation, puisque les conséquences ne sont pas si graves. Un bel exemple de solidarité !

Épilogue

Finalement une erreur s'est glissée dans notre texte précédent. Nous avons retrouvé le nom de la compagnie. Elle se nomme : “Éducation Nationale”

A méditer ! Non ?

Laurance à reçu cette lettre de l'inspecteur d'académie.

Si le métier vous semble trop dur, si vous ne supportez pas ses contraintes, il ne faut pas persévérer, il faut démissionner.
Les élèves ont le droit d'avoir un professeur fiable chaque semaine devant eux.
Si vous pensez ne pas y arriver, ne le faites pas.
Il vous reste maintenant à bien réfléchir à la décision que vous allez prendre.
Vous êtes la seule à pouvoir le faire.
Mais si vous décidez d'enseigner, il faut le faire correctement, par respect pour vos classes.

A Lire sur http://collegedevonnas-enlutte.blogspot.com/ ou écouter sur France Inter

L'Éducation Nationale a supprimé la formation des enseignants depuis septembre 2010. Il n'a donc pas fallut attendre longtemps pour le crash.



François

suite_de_l_agenda/crash_en_septembre.txt · Dernière modification: 28/10/2013 18:39 (modification externe)