Action disabled: source

Succès de mobilisation contre NDdL

Quelque soit les chiffres, la mobilisation du 17 novembre 2012 fut un formidable succès. Il risque de compter politiquement (3 % de l'écart entre les candidats du 2nd tour).

C'est une habitude bien puérile de toujours se comparer. De voir qui a la plus grosse. Cela permet par exemple aux média de choisir quelle information mettre en avant.

Pour la mobilisation du 17, un incontestable succès. Un défilé qui commence à 11h (la queue part du bourg à 15h !), qui passe par la Vache-Rit pour atterrir dans un immense champ pouvant contenir la foule innombrable, avec stands, chapiteaux de cirque, podium sonorisé de prise de parole, …

Pour nous, le comptage n'a que peu d'importance. Pour ceux qui sont au pouvoir, l'affaire est différente. Le dernier président a recueilli au 2nd tour 18 millions de voix (pour un ordre de grandeur, c'est 30 % de la population française). Mais l'écart de voix, toujours au 2nd tour, ne fut que de 1 million 140 mille.

A la louche, 4h de défilé à 4km/h et 10 manifestants par mètre cela donne 160 mille. Sans compter ceux qui vont directement au lieu de rassemblement en coupant à travers champs. Ne soyons pas mesquins et prenons le modeste chiffre officiel des organisateurs : 40 mille. Soit 3 % de l'écart de voix au 2nd tour. De toute façon, la préfecture donnera secrètement les chiffres réels aux dirigeants. Ces mêmes dirigeants chercheront-ils à se couper de leur électorat naturel ? Ou seront-ils tentés par une manifestation d'intégristes, le même jour, qui revendique la négation des droits de l'enfant à pouvoir vivre dans une famille (que cette famille soit recomposée, voire avec 2 pères ou 2 mères).

En parlant avec un responsable PS de Bretagne (contrairement au cliché, la manifestation n'était pas d’extrême gauche), la professionnalisation de la politique est nuisible à l'intérêt public. L'habitude de la négociation, de la lutte d'appareil pousse au fantasme de la manipulation : « la manif est pilotée par les écolos ».

Non ! Les gens qui sont là ont depuis longtemps compris que nous vivons sur une planète finie. Toutes les énergies fossiles s'épuisent : charbon, pétrole, gaz, … et surtout uranium. Nous n'avons plus que quelques dizaines d'années de ressources. Comment ce n'est pas 10 ans ? c'est 40 ans ! Soit. Je vous en accorde même 50. Donc mes petits-enfants n'auront plus d’énergie. Je vous rassure les vôtres non plus :-D. Comment peut-on choisir de dilapider les dernières gouttes d’énergie pour construire un aéroport qui servira aux plus aisés à brûler la dernière bougie plus vite encore ? Plutôt que d'engraisser une boîte privée spécialisée dans le captage des fonds publics, concentrons-nous à changer nos comportements.

Non ! messieurs de « l’élite » de l'inconscient, ce n'était pas des écolos dans la manif, mais des gens qui possèdent encore un cerveau.

Le moyen de s'en sortir ? Comment redonner des moyens cognitifs aux dirigeants ? Il faut interdire le cumul de mandat et n'autoriser qu'une seule réélection. C'est le seul moyen de renouer le lien entre les hommes politiques et le territoire, « la vie réelle ».

Ils sont tellement déconnectés que certains disent qu'il leur faut cumuler le mandat de grand maire et de député pour avoir un contact avec le peuple. Le jour où la majorité des élus seront ouvriers à la chaîne et retrouveront leur travail après leur mandat, ce jour-là, les déconnectés comprendront enfin l’incongruité de ce raisonnement débile.

Enfin ré-équipés d'un cerveau, ils mettront un terme à tous ces projets inutiles (et surtout nuisibles).



François



PS : La déconnexion des élus conduit à une consanguinité des pouvoirs publics/privés qui produit de telles aberrations.

suite_de_l_agenda/succes_de_mobilisation_contre_nddl.txt · Dernière modification: 28/10/2013 19:05 (modification externe)