Silence on tue !

Nous sommes nombreux à avoir un frère. Certains sont handicapés mentaux. Ils n'en montrent pas moins d'affection. Peut-être en expriment-ils plus encore, de par la sincérité de leurs sentiments. Ils ne trichent pas. Aujourd'hui, je pense au mien, en entendant cette nouvelle d'un fils autiste de 48 ans 1).

Comment peut-on imaginer que des personnes ayant autorité, puissent de sang froid étouffer une personne faible, fragile et sans protection ? Une personne qu'ils sont censés protéger.

Quelle inversion de valeur ! Les dirigeants leur ont tellement bourré le mou que les faibles sont dangereux. Et qu'il faut protéger les puissants qui sèment la mort sur notre planète. Oui, quelle inversion de valeur !

Espérons au moins qu'il ne se soit pas débattu avant de mourir. Espérons qu'il n'ait pas blessé des policiers. Il ne manquerait plus que les citoyens ne sachent plus mourir en paix.

Et si après ces quelques mots, nous éteignions la musique, la radio, nous faisions le silence.

Une minute de silence, pour notre société qui vient une nouvelle fois de sombrer dans le chaos.



François

suite_de_l_agenda/silence_on_tue.txt · Dernière modification: 28/10/2013 19:03 (modification externe)