Dis, c'est quoi la différence entre le libre et le gratuit privé ?

C'est curieux comme les gens sont crédules. Quand on leur demande si la pub les influence, ils répondent non. Alors qu'à part vous et moi tous les gens sont manipulés par la pub. ;-)

Des pauvres payent pour des inconscients

Plus notre société capitaliste recherche le profit à court terme, plus les boîtes privées nous font croire qu'elles nous « donnent » du gratuit. Pourtant, elles font bien du profit. Pour preuve, un réseau où chacun s'exhibe comme facebook entre en bourse à 104 milliards de dollars. Les négociants des places financières (trader in english) sont connus pour être des tueurs (au sens propre). Ils sont capables de pousser au suicide des salariés en demandant toujours plus de rentabilité (orange et autres boîtes privées) voire de les empoisonner (médiator, amiante, vache folle, …). Et là, ils donneraient du fric pour du gratuit ?! S'ils misent 104 milliards de dollars en 2012 dans un réseau d'exhibition, c'est qu'ils espèrent un retour équivalent pour être remboursé, voire plus en dividendes.

Soyons sérieux. Les données « gratuites » : musiques, moteurs de recherche, cartes géographiques, messageries, … coûtent en fabrication. Même sous-traités en Chine ou en Inde, il faut trouver de l'argent. Heureusement des « mécènes » financent généreusement. Mais qui sont ces mécènes ?

Un mécène est une grosse entreprise avec un gros chiffre d'affaire et qui veut se faire connaître. Pour fixer les idées, disons un fabriquant de couche-culottes. S'il finance une autre boîte privée (google, facebook), il doit nécessairement augmenter ses produits pour équilibrer ses comptes. Donc, au final, c'est le chômeur en fin de droit qui paye la facture. (Oui assez de cliché ! Vive la parité ! Imaginons que sa femme est en prison suite à son alcoolisme chronique.) C'est bien ce chômeur en bout de chaîne qui sera le dindon de la farce.

Vous avez compris le principe du modèle économique de l'Internet. Pour un ado qui télécharge de la musique « gratuite », il y a un chômeur en fin de droits qui casque en s'occupant de la santé de son enfant. C'est immoral ? Que nenni. Que croyez-vous que devienne cet ado quelques années plus tard ? … Et oui ! la roue tourne !

Le gratuit vecteur de propagande

En fait l'arnaque ne se situe pas vraiment là. L'arnaque c'est que le « gratuit » c'est d'la daube, d'la mauvaise came. Réfléchissez. Que propose-t-on en haut de palmarès de téléchargement ? « La femme est l'avenir de l'homme » de Ferrat ? « L'auvergnat » de Brassens ? « Jaures » de Brel ? Et oui, quand des puissants choisissent de distribuer du « gratuit » c'est pour imposer leur dogme. C'est comme dans les journaux dits « gratuits ».

Faites l'expérience en cherchant « 11 septembre ». Sur google, vous tombez sur des tours en feu, du sensationnel, qui agit sur vos sens et pas sur votre esprit. Sur Wikipédia, on vous demande : lequel ? Ah bon, il y en a plusieurs ? Les plus audacieux tenteront celui de 1973 et tomberont sur « Coup d'État du 11 septembre 1973 au Chili » et liront :

Les États-Unis ont longtemps fait l'objet d'accusations d'implications directes ou indirectes dans ce coup d'état.

ou

Deux documents déclassifiés de la CIA montrent qu'en 1970, le président Nixon souhaitait que Allende soit renversé, en étranglant l'économie et en déclenchant un coup d'État.

Vous imaginez google mettre cela à la une ?

Il y a des alternatives au gratuit : le libre.

Il existe des structures à but non lucratif : Les restos du cœur, RESF, Un toit pour tous, … Elles fonctionnent grâce à des bénévoles. Chacun contribue en fonction de ses moyens, tous en bénéficient en fonction de ses besoins.

Voici quelques exemples : système d'exploitation Ubuntu, suite bureautique LibreOffice, encyclopédie Wikipédia, musique Jamendo, cartographie OpenStreetMap, vidéoconférence Ekiga, média Indymedia

Et bien sûr, l'interconnexion des réseaux sociaux du Morbihan FSL56.ORG.

Conclusion

  • Soit la pub ne marche pas et ne leur donnez pas le prétexte d'exploiter les plus pauvres.
  • Soit la pub marche et fuyez ce genre de soit-disant gratuit.



Vous êtes encore là ! Vous êtes parano ? Pas encore ? Ca peut s’arranger :-)

Après les guerres du feu et du fer … celles de l'atome, de l'argent et de l'information.

Mettre en place un système pour que des pauvres financent des gadgets « gratuits » n'a pas grand intérêt. On peut mettre en place des arnaques plus simples. Par exemple, prélever une taxe sur des produits pour payer des publicitaires et cela n'oblige en rien à distribuer des cadeaux à des tiers pour se justifier. Ben alors, pourquoi on donne des trucs gratos ?

Vous n'avez pas bouclé la boucle. Il manque un flux de l'internaute vers ses boîtes privées américaines. Quand vous recherchez des textes, des images, des vidéos sur un moteur que donnez-vous en échange ? Vos centres d'intérêts. Quand vous utilisez une messagerie google (gmail) que donnez-vous en échange ? Tout le contenu de vos lettres intimes. Quand vous utilisez l'agenda de google (gcalendar) que donnez-vous en échange ? Vos faits et gestes. Quand vous utilisez un partage de fichier que donnez-vous en échange ? Toutes vos données privées. Quand vous utilisez les réseaux d'exhibition (facebook, twiter) que donnez-vous en échange ? Votre vie intime. Et google vidéo (youtube), et skype, Etc. Etc.

Le gratuit est un formidable aspirateur de vie privée. Les RG viendraient vous demander si vous avez un cancer, si vos gamins se droguent ou simplement de consulter vos albums de famille, vous les enverriez balader. Mais que l'on vous donne du « gratos » et vous êtes intarissables, comme sous l'effet du thiopental (nom générique du pentothal). Ou mieux, les gamins de vos voisins s'en chargent. Vous porteriez bien plainte contre une multinationale, mais vous fâcher avec votre entourage… Vous laissez tomber.

Dans mon labo, des chercheurs préfèrent utiliser le traducteur automatique de google pour éviter que leurs collègues leur piquent des idées. Ben oui ! Les automates ne sont pas des êtres humains capables de perfidie. Sauf que, les disques durs outre-atlantiques regorgent de papiers scientifiques avant même qu'ils ne soient soumis puis publiés. D'autres utilisent la rédaction partagée de google pour rédiger des brevets ou répondre à des appels d'offre de la DGA. N'a-t-on jamais eu connaissance de découvertes concomitantes dans nos pays et chez les “Nous” (U.S. in english) ?

Imaginez que toutes ces données aillent dans une organisation que nous appellerons le Non-Sens-Absolue (NSA1)). Quel pouvoir de domination et de manipulation !

Mais garçon, retiens-toi, tu délires ! Comment pourrait-on exploiter des millions de messages, de requêtes de recherche, de documents confidentiels, de dossiers médicaux, de confessions intimes … ?

Mais justement, c'est leur métier ! L'espionnage (je veux dire la collecte d'information) et la fouille dans des données de masse, c'est leur job quotidien. Faites le test. Vous êtes bien arrivé sur ce site en tapant dans un moteur « forum social morbihan » et sur des milliards de pages dans le monde, big-brother vous a dirigés ici. Magique non ? Essayez « libre ou gratuit fsl56 » et vous contribuerez à référencer cette page.

  • Ils ont dominé le monde avec l'atome (Hiroshima, Nagasaki), mais d'autres obtiendront la bombe. La terreur nucléaire permet de légitimer une suprématie économique pendant des décennies.
  • Ils ont eu la monnaie de référence (le dollar), mais d'autres monnaies viendront. L’hégémonie capitaliste permet de mettre en place ce schéma d'accaparement mondial des données privées.
  • Après la guerre de l'atome et la guerre économique, ils ont déjà gagné la guerre de l'information.

Il n'y a donc plus aucun espoir ?

Si ! Il faut choisir le prochain terrain de jeu. Sauver la planète par exemple. Les profiteurs sont très mauvais dans la décroissance et le partage social.


Seuls les plus petits secrets ont besoin d'être protégés.
Les plus gros sont gardés par l'incrédulité publique.

Marshall McLuhan (1911-1980)



François

1) On a rarement l'occasion de visiter les grandes oreilles de Mickey en fonction. Il faut attendre qu'il reparte rejoindre sa Minnie comme à Teufelsberg (la « Montagne du Diable »). Allez voir http://dasalte.ccc.de/teufelsberg/.

suite_de_l_agenda/dis_c_est_quoi_la_difference_entre_le_libre_et_le_gratuit_prive.txt · Dernière modification: 01/11/2016 17:04 par pourquoipas