Le groupe libertaire Lochu-Ferrer

Objet

Le groupe libertaire Lochu-Ferrer (fédération anarchiste Vannes-Lorient) existe depuis 1993. Il réunit sur Lorient et Vannes des personnes qui se réclament de l'anarchisme. Il existe pour structurer et affirmer au grand jour nos aspirations, nos opinions et nos combats.

Contact

Carte interactive !

Groupe libertaire René Lochu
Maison des associations
31, rue Guillaume Le Bartz
56 000 Vannes
(Lat. : 47.6462 Long. : -2.7789)

Groupe libertaire Francisco Ferrer
Cité Allende
B19
12, rue Colbert
56 100 Lorient
(Lat. : 47.7516 Long. : -3.3593)

Mel : fedeanar56@yahoo.fr
Blog : http://anars56.over-blog.org/

Précisions

Notre engagement trouve sa motivation dans la conviction qu'au autre système social doit exister. Notre volonté pour accéder à un monde non autoritaire, non capitaliste, autogestionnaire et solidaire nous renvoit inlassablement aux deux aspects du militantisme.

Ce militantisme est d'une part un combat. Combat contre les expressions du despotisme (d'Etat ou religieux), de l'injustice au quotidien, Combat contre la guerre – combat contre la xénophobie – combat pour l'égalité (sexuelle, économique) – combat écologiste. La liste de nos engagements est longue…

D'autre part, c'est une réflexion. Réflexion sur un autre modèle de relations sociales, éthiques, économiques… en un mot l'avènement de la révolution sociale !

Ces deux facettes d'une même volonté sont l'essence même de l'anarchisme.

Nous sommes ainsi organisés sur les bases de la libre association autour d'un pacte associatif. Certains d'entre nous sont aussi membres de la fédération anarchiste, ce qui nous permet de disposer d'un hebdomadaire – le Monde libertaire -, d'un secrétariat aux relations internationales, de matériel militant (affiches, autocollants…), de Radio libertaire (sur Paris et sur internet), d'une structure d'éditions de livres et brochures, etc… Ce pacte fédératif et d'entraide permet aussi à certains groupes de disposer de locaux – bibliothèques et librairies – dans quelques villes…

Parallèlement à notre engagement quotidien dans les luttes revendicatives, nous privilégions le débat public. Cette forme de rencontres est la base de toutes réflexions communes.

Pour les anarchistes, l'élaboration d'une autre société ne peut pas être imposée de manière autoritaire par de soit-disant spécialistes mais devra être le fruit de la réflexion de toutes et de tous. Personne ne détient de vérité toute faite.

membres/lochuferrer/debut.txt · Dernière modification: 08/01/2016 10:41 par webmestre