Causes communes 56

Causes communes 56 est une association créée en décembre 2017 dont le but est d’ouvrir un espace de débats, d’initiatives et d’actions politiques dans le Morbihan afin de favoriser le rassemblement des citoyens et des organisations impliqués dans le combat pour le progrès humain.

Contact

L'appel fondateur

Appel à un rassemblement anti-libéral, humaniste, féministe et écologiste en Morbihan

Dès les premiers mois de son mandat, le président de la République accumule les chantiers de démolition du pacte démocratique et social de notre pays. Il veut aller vite pour fracturer la société française. Il dispose d’une majorité moutonnière, refuse le débat et décide dans l’opacité des cabinets. Du recours aux ordonnances à l’intrusion de l’état d’urgence dans le droit commun, en passant par le mépris du Parlement, ce pouvoir s’attaque à la démocratie. Les cadeaux au Medef et aux nantis, la loi travail, les coupes claires dans les budgets des services publics et des organismes sociaux renforcent les inégalités et les injustices. C’est la plus forte offensive antisociale depuis la fin de la dernière guerre. Pas de doute, Emmanuel Macron, ultra-libéral, est bien le président des riches.

Cette politique fragilise le pays au moment où le monde va mal, où les tensions s’exacerbent, amplifiées par des dirigeants improbables et imprévisibles. Les conflits enflent et s’exportent. Au lieu de rechercher les chemins de la paix, l’ultralibéralisme, incarné par Emmanuel Macron, favorise les troubles et les affrontements entre les peuples. Il n’y a pas de temps à perdre pour résister au démantèlement de la République. Il y a urgence à construire des alternatives allant dans le sens du progrès humain et écologique.

La séquence électorale du printemps 2017 a bouleversé le paysage politique. Les partis qui se partageaient le pouvoir depuis la naissance de la Ve République ont subi une défaite sans précédent. Les mouvements naissants (La France Insoumise et la République en Marche) ont rencontré une adhésion inédite et importante. Le Parti socialiste a été emporté dans sa dérive libérale, le Parti communiste français reste faible. Le Front de Gauche n’a pas résisté à ses fragilités de naissance. La gauche, c’est-à-dire la force de lutte pour la transformation sociale, est aujourd’hui dispersée. Or, le moment n’est pas à la division et au jeu de postures. Si le sens de l’intérêt commun nous anime à nouveau, nous pouvons retrouver le goût de débattre, d’agir, d’expérimenter et d’organiser ensemble la riposte aux mauvais coups. Rassemblés, les travailleurs et les citoyens engagés, les associations, les syndicats, les partis et les nouveaux mouvements de transformation sociale, peuvent empêcher ces attaques sans précédent.

Le mouvement social est divers. Nos visées ne sont pas les mêmes, mais le chemin pour les atteindre est commun. Ne pas chercher à l’emprunter ensemble nous ferait porter une responsabilité écrasante. Nul ne peut incarner seul le mouvement politique du progrès humain. De nombreux citoyens l’ont compris, qui veulent intervenir dans l’espace politique, rejoignant ou non partis et mouvements. C’est le sens de notre démarche : ouvrir un espace de débats, d’initiatives et d’actions politiques dans le Morbihan pour favoriser le rassemblement des citoyens et de toutes les organisations impliquées dans le combat pour le progrès humain. Déjà de nombreuses initiatives existent dans le département. Ensemble, nous pouvons, par exemple, engager la réflexion avec les acteurs des secteurs comme l’agroalimentaire, la filière maritime, les services publics malmenés ou avec les promoteurs d’une agriculture écologique…

Cet espace se co-construit dès maintenant. Nous souhaitons qu’il permette le travail commun, le débat serein, qu’il ouvre la voie à des initiatives élaborées collectivement, qu’il permette l’expression d’une voix forte de la lutte de la gauche contre le libéralisme. Ses statuts et son fonctionnement devront préserver cette ambition.

Bienvenue à tous les citoyens épris de justice sociale, de mieux vivre et de paix. Bienvenue aux militantes et militants écologistes qui alertent sur l’état de la planète. Bienvenue aux féministes. Bienvenue à celles et ceux engagés dans les partis et mouvements, les associations et les syndicats qui luttent au quotidien pour un monde plus juste et plus humain.

membres/cc56/debut.txt · Dernière modification: 18/04/2018 14:30 par cc56