Action disabled: source

Cédric s'édite.

Spécial copinage.

Hé oui, un spécial copinage pour indiquer que Cédric (1) a décidé d'éditer les billets d'humeurs et autres sauvageries gentilles qu'il rédige depuis deux ans. Olive s'est chargé des illustrations. Si vous souhaitez recevoir cet ouvrage, la souscription est ouverte moyennant la somme de 12 euros par unité à envoyer à:

Cédric Aubouy, kerfur, 56390 Grand-Champ.

(1) http://www.ilelogique.fr/

Et col haut.

EDF, et l'énergie de l'eau vient de l'air pur…

MONSANTO, un équilibre vert par une simplicité équitable.

TOTAL, un bien naître propre sur une Terre naturelle…

DANONE, l'action simple du goût zen pour une santé saine.

Je table et vais j'étale ; l'homme de boue, l'eau verte, les poux rient, de la Terre a l'air gris de glaise bien durable : oui, ensemble, continuons à recycler l'environnement !

Maintenant,

car demain on arrête les soldes.

Ne jouons pas sur les mots : on se fout de notre gueule…

Je ne prends l'avion uniquement que pour des raisons écologiques, ma piscine est à eau recyclée et je sauve la planète car je coupe l'eau pendant que je me lave les dents.

Soleil et colle au snob…

Avec une bonne vieille cheminée en bois.

Et ces salauds de pauvres, qui ne mangent même pas bio en jetant leurs épluchures dans l'herbe !!!

Les chiottes sèches de ce cher Serge…

Vus les nuages il vaut mieux bâcher, il y a des sacs plastiques là.

Avec un carton sur le ventilo ça démarre mieux.

Les coquilles d'œuf, tu les jettes par terre.

Il n'y a pas de feu sans fumée.

Le manche s'en va, mets donc la hache à l'eau.

Faut le mettre comme ça, ce bout d'bois, sinon ça tiendra pas.

Pour la vaisselle ? Prends donc l'eau des pâtes là tiens.

Le rumex c'est d'la saloperie cette plante, ça bouffe tout, faut l'exterminer.

On peut se faire un sandwich au pain.

On y va en caisse, mais si ça va rentrer.

Tu perces de biais en t'alimentant là, avec une mèche de six et ça va le faire.

Ça fout mal au crâne leur saloperie de centrale.

Les cons, on peut même plus pisser tranquille ici…

Et on rentre les chèvres pour monter le chauffage.

Les premiers écolos sont les pauvres.

Ce sont les humains les plus riches qui polluent le plus, qui ont le plus de responsabilité dans le mauvais état de santé de notre bonne vieille Terre et qui, finement, parviennent même à faire culpabiliser les pauvres, jusqu'à les faire payer pour ça…

Gardons de la suite dans des idées claires, on le sait : l'éco-business existe ;

les alicaments sont une arnaque et il n'y a pas de voiture propre.

Si l'humain fait péter la Terre, je plains la Lune…

les_actualites/cedric_s_edite.txt · Dernière modification: 30/06/2013 14:33 (modification externe)